Jacques Marcon,
Tel père, tel fils ?

Hôtel Restaurant - MARCON
Jacques Marcon

Il a été bercé dans un univers culinaire et, gamin, vécu le succès de son père Régis au Bocuse d'Or 1995. Il est désormais avec son « paternel » en cuisine avec un rôle de plus en plus important depuis 2008.

-) Etait-il évident pour vous de devenir cuisinier ?

« Cela n'a jamais été évident mais je ne me suis jamais posé de question. C'est venu d'une manière naturelle.  J'ai vu grandir l'Auberge des Cimes. J'ai vu monter l'ambiance et évoluer le métier d'aubergiste. J'ai aimé ce métier et j'ai pris tous ces éléments en compte pour travailler avec mon père et j'ai vite compris que la qualité des produits était déterminante ».

-) Etait-il facile de travailler avec votre père ?

« Après avoir passé mon BTS, je suis venu travailler avec mes parents en 1999-2000 et cela nous est apparu comme une nécessité. J'étais là pour les aider mais je me suis rendu compte qu'il était important d'aller voir ailleurs. J'ai donc passé deux ans avec Philippe Rochat à Crissier, une belle expérience, puis dans le Groupe Lenôtre, avec Eric Briffard aux Élysées du Vernet et je suis revenu à Saint-Bonnet-le-Froid en 2004. J'étais alors simple chef de partie et Eric Pras était alors « second » de cuisine. J'ai eu la chance de travailler avec lui pendant trois ans à ce poste même si, étant le fils du chef, j'en faisais fatalement un peu plus et en 2008 j'ai pris sa place ».

Marcon - Fils et Père

©Laurence Barruel

-) Et qu'en est-il aujourd'hui ?

« Lorsque nous avons construit le restaurant, mon père voulait l'appeler Régis et Jacques Marcon et j'avoue qu'à 25 ans je trouvais cela un peu surréaliste. Aujourd'hui, une douzaine d'années plus tard,  je le vis bien. J'ai évolué et les choses se sont fait naturellement : là, je fais aussi mes recettes. En fait on parle souvent du restaurant sauf durant les moment que l'on passe en famille (NDLR : il est papa de Lilian né en 2013 et de Jeanne née en 2015 pendant le SIRHA) où on ne parle pas de cela, même si notre vie est intimement liée à celle du restaurant. Comme mon père et moi avons des caractères un peu vifs ce qui occasionne parfois de petites chamailleries. Il a parfois fallu faire des compromis mais il n'y a jamais eu de rupture ou, pour moi, l'envie d'aller ailleurs… »

Régis et Jacques Marcon
Larsiallas sur les hauteurs du village
43290 Saint-Bonnet-le-Froid
Tél: 04 71 59 93 72

Le Clos des Cimes et Bistrot La Coulemelle
Le Village
43290 Saint-Bonnet-le-Froid
Tél: 04 71 65 63 62

Partager ce billet