L’Ain et la Drôme, deux départements prolifiques en matière de gastronomie

Morbier fromage produit dans l'Ain

Si vous passez à table dans l'Ain et la Drôme, ouvrez bien votre appétit ! Les spécialités culinaires sont nombreuses. Dans l'Ain, avec les quenelles à la sauce Nantua, par exemple. La recette de cette sauce comprend de la béchamel et du beurre d'écrevisses. Toujours dans l'Ain, les cuisses de grenouilles sont préparées avec soin. Il faut dire que ces petits batraciens apprécient les étangs des Dombes. Pas étonnant qu'ils se retrouvent dans les assiettes, agrémentés d'une persillade. Dans ce département, on aime les fromages sans modération. Le Morbier, produit en partie dans l'Ain aux côtés du Jura, du Doubs et de la Saône-et-Loire, bénéficie d'une AOC depuis 2000. Ce fromage au lait cru de vache est apprécié pour sa saveur douce et fruitée. C'est le moins connu des Bleus et pourtant le Bleu de Gex peut s'enorgueillir d'avoir été sur le plateau de fromages de la cour de France en 1530 ! A base de lait de vache, ce bleu doux, AOC depuis 1977, se déguste nature et même en raclette.

Dans la Drôme, on apprécie également les saveurs fromagères ! Produit, entre autres, dans le département drômois, le Banon est un délicieux petit fromage de chèvre. AOC depuis 2003, il a la particularité d'être fabriqué selon la technique du lait caillé doux.

Outre le fromage, ce département possède une spécialité bien célèbre : les ravioles de Romans. Ces petites pâtes fraîches au blé tendre, farcies avec du comté, du fromage blanc et du persil, sont succulentes ! La Drôme aime également les douceurs sucrées comme le nougat de Montélimar, fabriqué avec du sucre, du miel, du blanc d'œuf, de la vanille et des amandes.

Assiette de cuisses de grenouilles par le Chef Georges Blanc

Place à la dégustation. Vous rêvez de pouvoir acquérir des produits d'exception ? L'Hôtel Georges Blanc Parc & Spa, celle du grand chef étoilé à Vonnas, propose par exemple des terrines de cuisses de grenouilles à l'aligoté, des diots à la mâconnaise, du miel du pays…

Dans le Pays de Gex, vous ferez une halte à La Ferney-Voltaire et séjournerez à la Résidence la Réserve. Vous pourrez contenter votre appétit sur la terrasse de l'hôtel ou dans l'atmosphère cosy du restaurant.

Les produits du terroir seront à l'honneur du Restaurant Belle Rive, situé à Nantua. Bleu de Gex, saucisse de Morteau et brochet en quenelle, sauce Nantua au beurre d'écrevisses.

Assiette de quenelle sauce Nantua au restaurant Belle Rive

Dans la Drôme, à Albon, vous ferez une escale culinaire au restaurant l'Albatros du Domaine d'Albon Senaud. Les produits du terroir seront mis en valeur à l'image des ravioles à la crème ou à l'huile d'olive et des cuisses de grenouilles persillées.

L'authenticité et la nostalgie des plats de votre enfance seront mises en exergue par deux passionnés : les chefs Julien Gleize et Cyril Fressac, qui officient au Domaine du Colombier, à Malataverne. Au menu : Le Crespeou de mon enfance et coulis de tomate au basilic.

A Saint-Paul-Trois-Châteaux, le chef David Mollicone vous promet un instant d'exaltation à la table de la Villa Augusta. Différents menus sont proposés comme celui « de nos terroirs » avec à la carte, entre autres, la volaille fermière drômoise, racines de topinambours et oignons des Cévennes…

Partager ce billet