Maroc : une cuisine aux accents épicés

Epices Marrakech

Humez sans modération le Maroc dans les souks où se mêlent les couleurs étincelantes des épices. Votre nez sera encensé par ces odeurs parfumées et votre palais exacerbé par ces saveurs poivrées, douces, anisées, piquantes…  

D'une cuisine aux accents ensoleillés, les épices sont la tradition dans les recettes marocaines. Le couscous et les tajines en sont largement saupoudrés. Vous n'y échapperez pas non plus dans les desserts, car la cuisine marocaine fait la part belle aux saveurs sucrées-salées.

Au goût amer et au parfum de foin, le safran est surnommé « or rouge » à cause de sa couleur oscillant entre l'orange et le jaune. C'est l'une des épices les plus chères au monde. Il faut, en effet, entre 150 000 et 200 000 fleurs pour en obtenir un kilo. Au Maroc, il est produit dans la région de Taliouine et la vallée de l'Ourika.

Le cumin marocain est également à l'honneur dans la cuisine nord-africaine. On l'utilise pour relever de notes légèrement anisées les couscous, les tajines et les merguez. On lui prête aussi des vertus médicinales, notamment antiseptiques, résistantes à la cuisson. Cette épice permet en outre d'augmenter l'appétit.

Vous ne manquerez pas le ras el hanout. Ce produit typique marocain est composé de 37 épices : noix de muscade, fleur d'iris, cardamome, poivre, piment et boutons de rose entre autres. A la fois parfumée et douce, cette alliance est employée dans la préparation du tajine et du couscous. On peut le trouver à l'état brut ou déjà moulu.

Pour relever les grillades et les plats en sauce, le paprika, appelé aussi poivre rouge, est issu de piments séchés réduits en poudre.

Citons aussi parmi les épices et herbes aromatiques les plus utilisées dans la gastronomie marocaine : la coriandre, l'aneth, le curry, le clou de girofle, le poivre, le gingembre et le curcuma. Sans oublier la cannelle utilisée notamment dans la pastilla, feuilleté au pigeon et aux amandes, au goût sucré-salé.

A Marrakech, vous plongerez dans la magie des souks – celui de la place Rahba Kedima éveillera vos sens aux épices.

La meilleure façon de s'imprégner des saveurs locales est de fondre de plaisir pour la table d'hôtes du Riad Ayadina. Pour vous mettre l'eau à la bouche : pastilla traditionnelle au safran et fruits secs, salade de briouates maison aux épices, herbes et légumes ou encore méchoui d'agneau au gros sel et au cumin.

Vous craquerez également pour les saveurs épicées du Riad'O lors d'un dîner en terrasse sur le toit de l'hôtel. Votre palais sera en émoi grâce au menu gastronomique, comprenant une épaule d'agneau rôti au thym et épices de l'Ourika, légumes confits.

Rendez-vous aux Jardins de la Koutoubia vous aurez le choix : en effet, 6 restaurants y sont à votre disposition. Parmi eux, Les Jardins de Bala, qui proposent une cuisine indienne où les épices seront bien entendu à l'honneur. Le restaurant marocain vaut également le détour avec un large choix de tajines : de lotte aux légumes, de poulet aux citrons confits, de bœuf aux aubergines et d'agneau aux pruneaux.

Riad Ayadina Maroc

Partager ce billet

Etablissement cité dans l’article